Publius

Vie pratique

Sortir de la violence conjugale

Sortir de la violence conjugale

Il y a beaucoup d’hommes qui ont grandi dans un foyer violent. Par conséquent, une fois adultes, battre leurs femmes semble pour eux normal. Ils savent se montrer charmants en public, avec leur famille, leur belle-famille, amis, collègues et voisins. Mais en privé, ils sont extrêmement cruels.

La violence conjugale, un phénomène répandu

Il faut se rappeler que la violence conjugale n’a rien de normal. Personne ne doit y être indifférent. Pourtant, les faits et les chiffres montrent que c’est un phénomène très répandu. Plus on avance dans le temps, plus il prend de l’ampleur. La violence conjugale est devenue une épidémie mondiale. Elle concerne toutes les couches sociales, les groupes économiques et culturels.

Malheureusement, il y a beaucoup de femmes qui n’osent pas dénoncer leurs maris. Elles ont peur d’aggraver leur situation, elles craignent que les choses empirent. Il semble d’ailleurs que c’est le cas dans bon nombre de ménages. Du reste, un mari violent menace souvent sa femme de la tuer si jamais elle osait parler. De ce fait, il est certain que les statistiques officielles sont loin de refléter la réalité.

La violence conjugale soulève alors plusieurs questions. Par exemple, comment un homme peut-il traiter ainsi la femme qu’il a promis d’aimer et de chérir toute sa vie ? Comment un homme peut-il traiter sa moitié de façon aussi révoltante ? Mais surtout, comment une femme victime de la violence conjugale peut-elle en sortir ?

Même si un grand nombre de femmes ne brisent pas encore le silence, c’est pourtant le premier pas pour s’en sortir. Il est important que les femmes victimes de violence conjugale prennent leur courage à deux mains et sortent de leur mutisme.

Que faut-il faire pour ne plus être victime de violence conjugale ?

Une femme victime de violence conjugale doit absolument parler de ce qui se passe. Elle doit s’adresser à un ou des amis de confiance. Si ceux-ci connaissent le mari, il est possible qu’ils aient du mal à croire qu’un homme aussi doux puisse être capable de violence.
La solution peut être alors d’apporter des preuves de ce qu’elle dit, cela peut l’aider. Par exemple, elle peut prendre des photos de ses bleus et hématomes ou de ses blessures. Ou bien elle peut apporter des ordonnances médicales ou encore les copies des radiographies montrant peut-être des côtes cassées ou d’autres blessures. À partir de là, elle n’est plus seule face à sa situation, elle sait qu’elle peut compter sur ses amis sûrs et fiables.

Si la communication est encore possible avec son mari, elle peut continuer à lui rappeler qu’elle l’aime et qu’elle le respecte. Elle peut lui dire gentiment qu’elle aimerait bien qu’il fasse de même à son égard. Il arrive que des maris violents s’excusent mais bien souvent, ils recommencent. D’autres veulent réellement changer mais cela prend du temps. Cependant, si la vie de la femme et en danger, il est plus que temps de prévenir les autorités. Dans ce cas, il est indispensable d’apporter des preuves.

Si les enfants aussi sont en danger, il faut prendre des mesures adaptées. Il peut être sage de les emmener loin du foyer temporairement, le temps de trouver une solution. Prendre de telles décisions n’est jamais évident, raison pour laquelle il faut le soutien des amis fidèles.

Une séparation de corps peut être envisagée pour un certain moment et parfois, cela aide le mari violent à réfléchir à sa conduite. Le site compatibilite-prénoms.fr donne des conseils sur la manière de se réconcilier avec son conjoint. Tout espoir n’est pas effectivement perdu mais il faut tenir bon, se protéger et surtout, il ne faut pas s’isoler.