Publius

High Tech

L’apport du high tech dans l’industrie automobile

intérieur voiture

On n’arrête pas le progrès. Les inventeurs et ingénieurs en automobile rivalisent de créativité pour doter les véhicules de demain de toutes les technologies imaginables, pour offrir aux conducteurs confort et assistance. De leur côté, les architectes urbanistes ont aussi leur mot à dire, pour revoir les parkings souterrains existants et les rendre encore plus fonctionnels, tout en libérant des espaces en surface.

La caméra toujours à l’honneur

 

Déjà présente sur les modèles récemment sortis, la caméra de surveillance du conducteur permet de mesurer le niveau de d’attention du conducteur suivant des critères bien définis. Ce système sera encore plus utile quand la conduite autonome sera lancée. Mais pour le moment, la caméra jouera plutôt un rôle dissuasif pour le conducteur distrait. Toutefois, le risque de piratage est réel.

Les personnes âgées auront également leur part de rêve. Bien installée dans son fauteuil à la maison et munie d’un casque de réalité virtuelle, notre mamie pourra immerger dans l’ambiance d’une voiture avec les sons et les images. Quant au conducteur à l’intérieur du véhicule, il percevra sa présence virtuelle grâce à un rétroviseur intégré à un écran. Mais ce gadget pourrait être trop sophistiqué pour les futurs concernés.

Le confort en priorité

 

Avez-vous déjà rêvé d’avoir une sono sans haut-parleur dans votre voiture ? Ce ne sera plus une utopie. A la place d’une installation Hi-fi, dont la lourde charge nécessite une grande consommation d’énergie, donc très polluante, le spécialiste en audio Senheiser a imaginé le système Ac2ated Sound. Les éléments à l’intérieur de la voiture comme le tableau de bord et les panneaux de portes en seront équipés pour devenir des instruments générateurs de son. Le rêve va plus loin. Il serait possible de procurer à chaque passager une bulle de confort personnalisée, à partir de la collecte de données personnelles transmises à des capteurs qui évalueront et créeront l’univers de confort idéal. Ainsi, éclairage intérieur, chauffage, effets sonores seront réglés suivant l’humeur du passager.

Des accessoires au parfum du high tech

 

Dans la voiture du futur, le pare soleil sera aussi doté d’une intelligence artificielle. Ainsi, une surface transparente comportant un affichage à cristaux liquides, aidée d’une caméra. Cela va observer le visage du conducteur, s’assombrira ou s’éclaircira selon ses besoins. Autre innovation, les performances du pare-brise augmenteront. Les informations affichées sur l’écran de bord seront projetées sur le pare-brise grâce à des commandes vocales. Cela sera combinées à des projections interactives sur le pare-brise. Les spécialistes du pneumatique, eux, imaginent un pneu doté d’un système de recharge adapté aux usages. Sa structure non pneumatique l’exempterait de crevaison. Hélas, cette merveille risque de ne pouvoir être montée sur un véhicule classique.

Les parkings du futur, selon les architectes urbanistes

 

L’innovation se poursuit au niveau de parking. Quatre projets sont en cours. Le « parking réaménagé » repose sur une reconversion des parkings souterrains existants, principalement dans les grandes villes. Un autre concept appelé « place épaisse » concerne les centres-villes périphériques et régionaux. Il prône la concentration de services dans le sous-sol afin de laisser libre l’espace public. L’ « Avenue épaisse » a pour objectif de libérer le niveau supérieur de la rue. Et aussi d’instaurer des services de mobilité, dont la dépose de passagers et la prise en charge de véhicules à un niveau inférieur. Enfin, « le sol épais » fonctionne autour de la flexibilité, la fonctionnalité et l’accessibilité. Des installations seraient créées en-dessous et entre les bâtiments dans le but de libérer au maximum le niveau de la rue.