Publius

Crédit immobilier : banque en ligne vs banque traditionnelle

credit immobilier en ligne

Cela fait maintenant un an que les banques traditionnelles rattrapent peu à peu les banques en ligne dans la pratique des taux de prêt immobilier. Ainsi, une question demeure : les banques en ligne sont-elles toujours plus performantes ? La réponse est oui, mais pas d’une manière absolue. Explications.

Les taux des crédits immobiliers en ligne ne sont pas toujours les  plus faibles

La moyenne des taux de prêt immobilier est actuellement au plus bas : 1,14 % (sans l’assurance emprunteur) pour un crédit de 20 ans. Mais les banques en ligne n’ont pas pu maintenir leur taux plus faibles (0,2 à 0,4 point de moins) comparés à ceux des banques traditionnels. En effet, les taux qu’elles appliquent ne sont plus désormais les plus intéressantes du marché. Le niveau de taux d’intérêt proposé dépend maintenant du profil de l’emprunteur ainsi que de la nature de son projet immobilier. Pour obtenir le taux le plus bas, il faut toujours comparer toutes les banques existantes.

Les conditions de souscription d’un crédit en ligne restent plus flexibles

Le taux n’est pas le seul critère qui détermine l’accessibilité d’un crédit immobilier. Il faut également prêter attention aux conditions de souscription et de remboursement du crédit : l’apport personnel exigé, la durée de remboursement, le montant minimal du capital… De ce côté, les banques en ligne sont toujours plutôt souples et peuvent ainsi offrir des taux préférentiels et amoindris si le client répond à certaines exigences. Par exemple, un apport personnel de 10 % permet de réduire de 0,1 point son taux de crédit contracté chez Hello Bank. En même temps, les banques appliquent maintenant des taux compétitifs pour inciter leur client à y domicilier leurs revenus et non plus l’inverse : obliger le client à y ouvrir un compte pour bénéficier d’un taux intéressant.

Le crédit immobilier en ligne est plus rapide mais également plus limité

Le principal argument des prêteurs en ligne est la rapidité de souscription et de validation des crédits immobiliers. Effectivement, l’emprunteur n’a pas besoin de faire des visites en succursale pour déposer un dossier et décrocher le prêt car tout s’effectue sur Internet. Mais les banques physiques, à l’instar de LCL et du Crédit mutuel, offrent désormais à leur client la possibilité de soumettre  leur demande de crédit en ligne. Néanmoins, les crédits offerts en ligne sont uniquement destinés à financer des projets simples. Il sera impossible de coupler le prêt avec un PTZ car les démarches administratives deviendront trop pesantes. En réalité, il ne sera pas envisageable de financer des terrains, des parkings, des projets de construction, des SCPI ni des défiscalisations à l’aide d’un crédit en ligne. En outre, certains organismes de prêt en ligne refuseront l’investissement en Pinel, d’autres n’autoriseront pas les ventes sur plan (Vefa), d’autres encore vont interdire les rachats de soulte. Bref, le prêt en ligne est le plus souvent dédié à l’achat d’une résidence principale ou secondaire. Mais pour des projets plus complexes, il faudra sans doute approcher une banque physique.

Acheter une maison ou un appartement en 3 étapes clés

achat maison

Devenir propriétaire est un rêve commun à de nombreuses personnes. Vu qu’il s’agit d’un investissement considérable, il faut planifier minutieusement son projet immobilier et prendre les meilleures décisions.

Préparer son projet immobilier

L’étape numéro une consiste à définir son projet immobilier avec précision. Dans cette phase, il faut choisir l’emplacement. C’est là qu’il faut se décider entre un logement en périphérie ou à proximité : du centre-ville, des transports en commun, des établissements scolaires, sanitaires et commerciaux. En achetant une maison en campagne ou éloignée de la ville, vous aurez plus de distances à parcourir quotidiennement mais vous bénéficierez sans doute d’un habitat plus tranquille ou plus grand.

Ensuite, vous devez choisir le type de bien immobilier à acheter. S’agit-il d’une maison, d’un appartement ou d’un terrain constructible ? En optant pour un appartement, soyez prêt à subir la promiscuité, les bruits et l’absence de cour.  Si vous préférez une maison, vous devrez vous préparer aux dépenses d’entretien, de rénovation et d’aménagement extérieur dans certains cas.  Tandis que si vous achetez un terrain, il faudra rechercher l’emplacement, étudier le terrain, le préparer et rechercher le style de maison ainsi que les professionnels en bâtiment pour la construire. Ce qui peut prendre beaucoup de temps.

Définir un budget

Tout en préparant votre projet immobilier, vous devez établir le budget à affecter à vos dépenses à venir. Pour ce faire, vous devez calculer l’acompte que vous pouvez déposer pour votre bien immobilier ainsi que les mensualités de crédit immobilier que vous serez en mesure de régler. Vu que l’achat immobilier requiert une somme d’argent importante, vous aurez probablement recours à un prêt pour réaliser votre projet. De ce fait, vous devez déterminer votre capacité d’emprunt. C’est-à-dire, faire la différence entre vos charges et vos revenus mensuels pour déterminer le montant d’argent que vous pouvez payer tous les mois en guise de remboursement. Dans vos calculs, comptez les frais, taux de prêt et honoraires de notaire qui vous seront facturés. Concernant l’acompte, soyez prêt à verser 20% du prix d’achat de la maison pour obtenir plus facilement votre prêt.  L’acompte est votre apport personnel, pensez à demander l’aide de votre famille ou de vos amis pour réunir la somme pour ce dépôt initial. Vous pouvez également envisager d’obtenir de l’aide (prêt à taux zéro, prêt Action logement, prêt à l’accession sociale, aides des collectivités locales et aides des caisses de retraite complémentaires).

 Trouver l’appartement ou la maison

Dans votre recherche d’appartement ou de maison, vous avez le choix entre :

•             regarder les annonces en ligne et dans les journaux

•             consulter une agence immobilière/ un constructeur

•             demander aux voisins et proches

•             faire le tour du quartier convoité

Listez les informations à vérifier dans les annonces et définissez les critères de choix de la propriété. Mettre une alerte sur certains sites internet vous permettra d’être immédiatement informé dès qu’un bien correspondant à vos attentes est disponible. Ensuite, vous devez visiter la maison, puis passer aux négociations si elle vous plait !

Comment trouver ou obtenir le prêt immobilier au meilleur taux ?

prêt immobilier

L’investissement dans la pierre reste, après l’assurance-vie, un placement très apprécié par les
Français. Cependant, de nos jours, il est presque impossible d’investir dans l’immobilier sans avoir de financement extérieur. En ce sens, il est indispensable de contracter un prêt immobilier, mais pas n’importe lequel, celui au meilleur taux. Mais comment réussir ? Suivez le guide !

Astuce n°01 : soignez votre profil

Les établissements financiers sont avant tout des établissements commerciaux. Leur objectif est de générer des revenus. Ainsi, tout investisseur désirant un prêt doit soigner son profil. De manière à gagner la confiance des établissements financiers afin de pouvoir faire jouer la concurrence.

Comment monter un dossier en béton ? Tout d’abord, si vous avez des crédits en cours réglez-les ! Si vous avez des dettes, aucun organisme prêteur ne vous accordera de prêt. Ensuite, vous ne devez avoir aucun découvert, du moins, pendant quelques mois avant la demande de crédit. Les dépenses déraisonnables et les incidents de paiements sont interdits. Un compte sain vous permet de prouver votre capacité d’épargne ainsi que votre capacité de remboursement.

En quelques mots, un bon profil signifie stabilité financière. Les banques accordent plus d’importance aux profils ayant un statut stable et sans antécédents.

Astuce n°02 : sollicitez l’intervention d’un professionnel

Une aide extérieure peut apporter beaucoup lorsqu’il s’agit de négocier le taux d’un crédit. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à vous faire épauler par un professionnel afin de mettre toutes les chances de votre côté ! Mais quel professionnel ?

Contactez un courtier en prêt immobilier, il jouera le rôle de médiateur et se chargera de trouver une solution considérant vos intérêts et ceux de l’organisme prêteur. Par ailleurs, si vous souhaitez négocier et en parallèle trouver un autre emprunt au cas où, un courtier vous sera d’une aide précieuse.

Il s’agit d’un expert en crédit en relation permanente, de par ses attributions, avec les banques. Il fait également office de conseiller et de guide. Il participe également à la collecte des documents nécessaires et veille à ce que les coûts du crédit rentrent dans les frais du potentiel emprunteur.

Astuce n°03 : choisissez un prêt immobilier abordable

Pour dénicher un bon prêt, il est essentiel de bien prendre son temps. Il ne faut en aucun cas se précipiter. Au niveau des banques, le taux immobilier représente une rémunération, un bénéfice qu’elles doivent à tout prix défendre. Ce qui explique pourquoi il est si difficile de négocier à la baisse le taux d’un emprunt. En considérant que pour faire face à la concurrence, les organismes financiers baissent considèrent déjà qu’elles font de très grandes concessions.

Comment s’assurer de réussir sa démarche de négociation ? Choisissez un prêt immobilier avec un taux bas. Plus la réduction que vous demanderez sera mince, plus vous aurez de chance de l’obtenir.

Astuce n°04 : tournez-vous vers les prêts en ligne

Effectuer une demande d’emprunt auprès d’une banque traditionnelle nécessite beaucoup de temps et de bonne volonté. Si vous avez besoin de fonds rapidement, recherchez parmi les prêts immobiliers en ligne.

L’avantage des prêts en ligne, c’est que vous avez la possibilité de faire des simulations et des comparaisons autant de fois que vous le voulez. Les comparateurs de crédit en ligne, par exemple, n’exigent aucun engagement et sont totalement gratuits. Pourtant, il vous suffit de renseigner un formulaire sur la durée, le montant demandé, la valeur des mensualités de l’emprunt que vous souhaitez avoir et vous obtenez toute une liste d’offre de prêt !

Comment savoir si un crédit est cher ou non ? Il faut se référer au Taux annuel global effectif qui englobe tous les coûts. La plupart du temps, les institutions prêteuses proposent déjà des taux assez avantageux. Il se peut même que la négociation n’ait pas lieu d’être, car si vous effectuez une simulation, vos aurez droit à des propositions déjà adaptées à vos besoins.