Publius

Les moyens de financement d’un projet personnel

financer projet

Vous avez rêvé de cette voiture depuis longtemps, l’électroménager de la maison a besoin d’être renouvelé ou vous avez seulement un besoin grandissant de partir loin, en vacances ? Pour pouvoir réaliser vos projets personnels, il existe différentes solutions de financement, mais il est souvent difficile de choisir entre les différentes options. Nous vous donnons des astuces pour ne plus vous perdre dans vos réflexions.

Constituer une épargne suffisante

Si l’on est rigoureux sur la constitution d’un budget à ne pas dépasser pendant une année, et si l’on fait bien attention à nos dépenses, il est facile de constituer une épargne suffisante pour réaliser nos projets personnels. Mais l’épargne est, de coutume, considérée comme une somme d’argent qui est prévue pour couvrir les éventuels imprévus. Cela permet d’anticiper ce qui pourra se passer dans le futur. Mettre de côté une somme résiduelle à la fin du mois est prévu, dans la logique, à dépasser une éventuelle baisse de revenu ou une maladie grave, par exemple. Mais, il y a aussi les personnes qui prévoient, dès le début de leur épargne, de réaliser un projet défini à l’avance. Par exemple, il y a ceux qui économisent de l’argent pendant des années pour pouvoir faire un voyage dans des pays lointains.

Contracter un emprunt

Pour ceux qui n’ont pas la patience d’attendre encore des années pour pouvoir réaliser leur rêve, ou pour ceux qui ne veulent tout simplement pas recourir à l’épargne, il est tout à fait possible de demander un crédit dans les banques et établissements financiers. Les crédits à la consommation sont justement faits pour répondre à ce genre de demande. Il existe trois sortes.

Le premier est le crédit personnel, c’est un genre de crédit dit « non affecté ». C’est-à-dire que la somme empruntée est remise au client sans qu’il ait l’obligation de communiquer sur ce qu’il va en faire exactement. Il est idéal pour financer différents projets de moyenne et petite envergure.

Ensuite, il y a les crédits affectés. Comme son nom l’indique, il doit être précisé, ici, la destination de l’argent à emprunter. Il faudra alors définir le projet en question et en faire part à l’établissement de crédit.

Puis, il y a le crédit renouvelable qui est une somme d’argent mise à disposition du client. Il est disponible pour lui à tout moment. Le client en question peut décider de ne pas prendre la totalité de l’argent et il n’aura à rembourser que la somme empruntée avec les intérêts.

Allier les deux solutions de financement

Si votre épargne n’est pas suffisante au moment où vous décidez de sauter le pas, il est possible d’allier emprunt et épargne pour la réalisation de vos projets. Pour vous aider à y voir plus clair sans faire des allers et retours dans les agences bancaires, les simulateurs de crédits sont là. Ils sont faits pour calculer le montant de vos mensualités à venir. De ce fait, il vous sera plus facile de gérer votre budget, ou de faire la comparaison entre différentes offres de crédits.

Se payer des vacances de rêve grâce au prêt personnel

prêt personnel vacance

Vous voulez vous payer un voyage pour vous évader, vous ressourcer, vivre un moment de détente en famille ou en couple ? Malheureusement, avec un budget serré, votre rêve vous semble inaccessible. Mais ne soyez pas triste, le prêt personnel est conçu pour vous aider à réaliser vos projets, sans avoir de liquidités. Voici comment.

Emprunter pour s’offrir un voyage

Avec les coûts de transport (avion, taxi), l’hébergement, la restauration et les activités de vacance, la note peut très vite grimper. Mais même sans suffisamment d’épargne de côté à utiliser pour votre séjour, vous n’êtes pas forcément obligé d’y renoncer! En utilisant correctement le prêt à la consommation, et en respectant un budget précis et détaillé, vous pouvez vous offrir une vacance familiale de qualité. Cette solution de financement sur-mesure peut concrétiser votre envie d’évasion ou répondre à un besoin de trésorerie.

Définir le capital voyage

Avant de soumettre une demande de crédit, vous devez définir le montant à emprunter en fonction de votre situation personnelle et financière. En clair, évaluez votre capacité d’emprunt. Pour ce faire, faites la différence entre le total mensuel de vos revenus (salaire, aides, allocations, loyers perçus, …) et celui de vos charges (crédits en cours, factures, écolage, obligations diverses, …). Le résultat vous donne une indication de la mensualité que vous pourrez régler. Mais ne vous basez pas sur ce chiffre pour demander un crédit personnel. Considérez en même temps votre taux d’endettement, qui ne doit pas être supérieur à 33% de vos revenus.

Comparer les prêts personnels et prestations de voyage disponibles sur le marché

Pour vous offrir votre voyage sans trop dépenser, vous devez obtenir les coûts les plus bas auprès du prêteur et des prestataires de voyage que vous sollicitez! Utilisez les comparateurs en ligne et essayez de négocier les meilleur prix ! Pour cela, consultez les sites web de prêt en ligne et des agences de voyage. Grâce au comparateur de crédit, vous avez l’occasion de faire varier la durée de remboursement en fonction du montant que vous voulez emprunter pour votre voyage, et de connaître les taux de prêt proposés ainsi que le coût total de votre crédit. La simulation de crédit permet d’obtenir des devis sur-mesure auprès de plusieurs organismes de crédit. A l’aide de la simulation en ligne, vous gagnerez du temps et économiserez de l’argent en contractant le crédit moins cher.

Envisager d’autres alternatives de financement pour son voyage

A part le crédit sans justificatif, vous pouvez souscrire l’une de ces solutions de financement de projet pour payer vos vacances :

•             Le prêt affecté : ce prêt couvre uniquement des dépenses spécifiques, à convenir à l’avance dans le contrat avec l’organisme de crédit. Cette solution risque d’imposer certaines restrictions budgétaires lors de votre séjour, mais elle vous aidera à utiliser votre argent convenablement.

•             Le crédit des voyagistes : il est offert par les sociétés de voyages ou les tours opérateurs. Ce crédit inclut le prix du billet, l’hébergement, les assurances et même quelques attractions touristiques.

Déblocage de fonds rapide : les clés pour obtenir un prêt personnel

prêt personnel rapide

Le prêt personnel vous facilite l’accès au financement d’un besoin immédiat en liquidité. Il ne réclame presque aucune condition, mise à part votre solvabilité, pour permettre au prêteur d’avoir la garantie de se faire rembourser. Beaucoup d’établissements proposent ce type d’offre en ligne. C’est pourquoi il vous faut absolument surveiller divers aspects pour emprunter au taux le plus faible et notamment de façon plus avantageuse. 

Définir combien emprunter et à quel taux ?

La souscription à un crédit rapide ne demande pas vraiment une pile de dossiers à réunir. Vous n’avez pas non plus besoin d’en justifier l’affectation, surtout quand il s’agit d’un prêt personnel. Le souci réside cependant en ce que peu de banques veulent vous accorder un prêt, aussi infime que soit le montant, pour pallier un besoin urgent en trésorerie. En ligne, vous pouvez l’obtenir sans difficulté. Il suffit que vous prédéfinissiez le montant d’emprunt et que vous évaluiez votre solvabilité. Notons que le fonds disponible pour cet emprunt est plafonné à un peu plus de 70 kilos d’euros. En réalité, la plupart des e-banques n’en accordent qu’une vingtaine tout au plus.

La durée totale de remboursement en dépend. Généralement, elle s’étale de quelques mois à 5 ans. Quant au taux, il est généralement fixe, mais il peut varier selon le montant et la durée. Si vous empruntez une petite somme à très court terme, ce taux va s’élever. Dans le cas inverse, il tendra à descendre. À noter qu’un prêt personnel sans justificatif est généralement remboursable à un taux d’entre 2,5 et 10%. Il est possible que certains établissements vous fassent bénéficier d’une offre de crédit à faible taux de 1,5 à 1 %. Pour vous en assurer, n’hésitez pas à vous servir d’un comparateur d’offres en ligne !

S’assurer d’être crédible pour maximiser ses chances

Les fonds dont vous avez besoin seront débloqués, si et seulement si votre capacité d’emprunt est en accord avec les exigences du prêteur. En plus de fournir un dossier solide, il vous faut justifier d’une situation financière stable vous mettant à l’écart des risques d’endettement. Il s’agit d’une condition primordiale, quelle que soit la formule de prêt personnel que vous allez choisir. Cela présuppose aussi le fait que vous adoptiez un comportement bancaire favorable à l’octroi d’un prêt. Assurez-vous donc d’épurer vos dettes si vous en avez cumulé !

Remettez de l’ordre dans votre situation financière avant de contracter un prêt personnel sans justificatif ! Les avantages en faisant jouer le taux, le montant et la durée pour ce type de crédit sont nombreux. D’abord, vous empruntez le strict montant nécessaire pour concrétiser vos souhaits. Ensuite, vous pouvez convenir avec le prêteur de fixer l’échéance du crédit à un délai raisonnable pour alléger le taux. Le tout en sachant notamment que l’établissement vous laisse toujours libre de définir les modalités contractuelles à votre convenance.

Crédit à la consommation : 7 points à considérer avant de souscrire

credit a la consommation

Vous souhaitez acquérir une nouvelle voiture ou rêvez d’un magnifique voyage. Sachez que vous pouvez financer votre projet personnel en souscrivant un crédit à la consommation. Ce prêt affecté vous permet aussi d’emprunter de l’argent à un taux intéressant. Avant de vous lancer, vous devez cependant vérifier plusieurs aspects dont voici les essentiels :

  1. À chaque profil d’emprunteur, le prêt à la consommation adapté
    En fonction de vos besoins et de vos capacités financières, ce prêt personnel vous permet d’emprunter une somme d’un montant d’entre 200 et 75 000 €. Vous pouvez vous en servir pour acquérir tous types de biens de consommation, excepté les biens immobiliers. Pour souscrire un crédit personnel à un taux plus avantageux, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en utilisant un comparateur en ligne.
  2. Une mensualité adaptée à ses capacités de remboursement
    Au moment de souscrire un crédit à la consommation, beaucoup de personnes omettent de calculer le coût global des montants à rembourser. En prenant soin de bien vous renseigner et de comparer les offres sans vous précipiter, vous éviterez mauvaises surprises. Dans le calcul du coût total du crédit, vous devez aussi inclure d’éventuels frais additionnels. Vérifiez également votre solvabilité avant d’emprunter de l’argent.
  3. Une meilleure assurance pour une meilleure couverture
    Contrairement à un crédit immobilier, il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance pour le cas d’un prêt personnel. Quand le crédit est de faible montant, il vaut mieux ne pas contracter d’assurance pour alléger vos mensualités. Pour un prêt d’une somme assez conséquente en revanche, réfléchissez bien pour bénéficier d’une meilleure couverture.
  4. Une clause qui prévoit une rétractation pour plus de sûreté
    La loi Lagarde du 1er juillet 2010 confère aux particuliers le droit de se rétracter 14 jours à partir de la souscription d’un prêt à la consommation. Pour cela, vous devez simplement renvoyer le bon de rétractation par voie de lettre recommandée sans avoir à en justifier le motif. Pour autant, sachez que même si la banque accepte la rétractation, cela ne vous désengage pas du prêt accordé et contracté pour l’achat du bien de consommation.
  5. Un crédit à la consommation remboursable par anticipation
    Ce type de prêt vous donne la possibilité de rembourser de façon anticipée et sans indemnités. À noter seulement qu’il existe une exception pour le cas d’un prêt à la consommation amortissable. En effet, il est possible que la banque exige une indemnité si vous remboursez partiellement un prêt d’un montant supérieur à 10 000 €.
  6. Une marge de sécurité pour éviter le risque d’endettement
    avant de souscrire un prêt personnel, assurez-vous que le total des mensualités ne dépasse pas 30% des revenus que vous percevez régulièrement. Cela vous évitera le risque de ne pas pouvoir honorer vos dettes.
  7. Les solutions envisageables en cas de non-paiement
    Un défaut de remboursement peut conduire à deux conséquences selon les modalités de souscription d’un crédit à la consommation :
  • Soit la banque vous assigne en justice pour se faire rembourser ;
  • Soit vous êtes fiché à la Banque de France.
    Vous pouvez prévoir des possibilités de rééchelonnement de crédit pour éviter ces incidents.